Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le gué de l'ange

le gué de l'ange

Jane Hervé, poésie des images et des lettres

Le vent perlé 

Le vent perlé 

C'est l'automne. Le Vent Perlé glisse  sur nos cœurs comme les perles d’un collier ancien.  A l’écoute de cet « d’écho venu de loin », la poétesse Louiselle Amati  a été dépassée par «  la force de l'inspiration ». Son poème se déroule tel un parchemin emporté par l'écriture. 

                                                           *

Le clocher

De la dernière église

Est un grand hibou blanc

Qui a pris son envol

 

Dans un bruit,

Un bruit oui,

Un bruit de toile cirée

Dépliée sur l’herbe.

 

Tournant au-dessus de moi,

Bientôt jusqu’à son cri,

Perçant la nuit.

 

Posé là,

Son regard est celui

D’une lagune retrouvée

Oubliée des horloges

Et des crimes ;

 

Prise sous son aile

Je lui ai dit où tu étais …

Nous sommes partis

Vers toi.

 

Les arbres étaient de paix,

Et le vent perlé

A nouveau,

A nouveau

Murmura ton nom.                                                     

 

 © Louiselle Amati , 2015

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ERIC 08/12/2020 11:17

Ce poème de Louiselle Amati, me touche particulièrement.

Jane Hervé 08/12/2020 17:51

Eric, je croyais vous avoir transmis la réponse de Louiselle. Elle a disparu.